LE SAVIEZ-VOUS ?
Congés annuels légaux

Chers collègues,
En cette fin d’année, nous avons choisi d’aborder le sujet des congés annuels légaux (CP1 & 2, CP ancienneté, RTTE & S).

En effet, comme chaque fin d’année, la Direction redouble d’efforts pour vous inciter à poser tous vos congés avant le 31 décembre, faute de quoi une partie de ceux-ci serait définitivement perdue.
La Section Syndicale CGT du Groupe ESR vous invite fortement à poser vos congés et à en profiter, car le cas échéant ils ne seront pas perdus pour tout le monde.
Début 2009, les compteurs de congés et RTT de 2008 ont été remis à zéro, faisant ainsi disparaitre près de 1000 jours de congés. Convertis sur la base du tarif journalier moyen (TJM) chez ESR, cela correspond à 380 000€ perdus par les salariés du Groupe ESR. Vous comprenez aisément que l’opération soit renouvelée cette année par la Direction, en espérant autant de succès…
A la fin octobre, restaient dans les compteurs Congés des salariés du Groupe … 7472 jours de congés non pris.
Ils se décomposaient en 1245 RTTS, 1961 RTTE, 3961 CP et 305 CP ancienneté (Source : Réunion DP Novembre 2009).
Nous vous laissons faire la conversion en euros. Quasiment 3 millions d’euros !
Si vous vous retrouvez dans l’impossibilité de prendre vos congés, il vous faut le faire acter par votre client (si c’est lui qui vous les refuse) et/ou votre RTA, pour obtenir dérogation et report de la date butoir de dépôt des congés. De même si vous vous êtes retrouvé dans l’impossibilité de prendre vos congés cette année pour raison notamment d’un accident du travail ou de maladie, il vous faut faire rapidement la demande écrite de report de ces jours de congés pour pouvoir en bénéficier l’année suivante.
Que dit la convention collective Syntec à ce sujet ?
On retrouve en Titre IV (Congés) – Article 26, les modalités d’application explicitées comme suit :
« Les dates individuelles des congés seront fixées par l’employeur après consultation des intéressés et en fonction des nécessités du service. La liste de principe des tours de départ sera portée à la connaissance des intéressés deux mois avant leur départ.
Satisfaction sera donnée dans toute la mesure compatible avec le service aux salariés dont les enfants fréquentent l’école et qui désirent prendre leur congé pendant une période de vacances scolaires.
Les conjoints travaillant dans la même entreprise ont droit à un congé simultané.
Lorsque plusieurs membres de la même famille vivant sous le même toit travaillent dans l’entreprise, le congé leur sera accordé simultanément s’ils le désirent dans la mesure compatible avec le service.
Si l’employeur ou le salarié sous un délai inférieur à deux mois, exprime son désir de voir modifier les dates de congé initialement fixées, la modification ne peut intervenir qu’après accord préalable entre les deux parties. Lorsque l’entreprise prend l’initiative de cette modification, elle s’engage à verser sur justificatifs un dédommagement correspondant aux frais éventuels occasionnés.
L’employeur peut alors exiger une justification. »
Extrait de la Convention Collective Nationale Syntec
(http://www.syntec-informatique.fr/DesktopModules/Extranet/Syntec/Convention/convention-4.html#26 )

Si vous vous estimez concernés, n’hésitez pas à nous contacter,
nous vous conseillerons au mieux et de façon confidentielle !

Written by SA CGT Econocom