manipulationVous êtes quelques uns à avoir répondu à l’appel de la section CGT vous invitant à vous faire connaitre si vous n’avez pas été augmenté depuis plusieurs années.

Au delà du fait qu’il s’agit pour ce syndicat de simplement se faire de la publicité auprès de vous, en récoltant une information que la DRH n’est pas censée ignorer (nous osons espérer que les services RH connaissent le salaire de chacun d’entre nous et l’historique de nos augmentations), nous tenons à rappeler que cet examen des situations salariales des salariés d’ESR (surtout les petits salaires) était l’un des engagements de l’entreprise à l’issue des dernières Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) au printemps dernier.

Il ne s’agit donc nullement d’une quelconque initiative de la CGT, ni quoi que ce soit qui ait pu être arraché de haute lutte par ce syndicat.

Ne vous laissez donc pas berner par la communication, certes habile, de ce syndicat, qui vous présente sous un angle particulièrement partisan ce qui a été obtenu par tous lors d’une négociation de l’ensemble des syndicats.

De plus, comme c’est bien précisé dans le dernier tract de ce syndicat, la Direction ne s’est engagé qu’à un examen de la situation de chacun, nullement sur une augmentation définitive, ce qui est très différent, puisque cet examen, au cas par cas, est ce qui est pratiqué chaque année à l’occasion des « People Reviews ». Il ne s’agit absolument pas d’une augmentation générale, même réservée à une partie des effectifs, mais des classiques augmentations au mérite, qui seront tout aussi arbitraires que les années précédentes.

Plus grave, ces augmentations « à la tête du client » sont aux antipodes des revendications des syndicats, qui leur préfèrent des augmentations négociées pour l’ensemble des salariés, et pas seulement sur certaines catégories bien choisies.

Nous dénonçons donc ces pratiques électoralistes de certains, s’accaparant le travail de tous pour leur propre compte.

Written by SA CGT Econocom