Les temps étant difficiles et incertains, certains d’entre vous seront peut être intéressés par la possibilité de se voir verser un acompte sur leur salaire.
Cette procédure est bien entendu possible, c’est même une obligation pour l’employeur de l’accepter en cas de demande d’un salarié.
Techniquement il s’agit de demander au milieu du mois le payement pour le travail déjà effectué.

La demande doit parvenir à votre supérieur hiérarchique environ une semaine avant la date de versement
Par exemple, pour les mois à venir, la demande pour FEVRIER 2010 doit être faite avant le 10 février pour un versement le 15,

  • en MARS, demande avant le 10 pour un versement le 15
  • en AVRIL, demande avant le 12 pour un versement le 15
  • en MAI, demande avant le 11 pour un versement le 17
  • en JUIN, demande avant le 10 pour un versement le 15
  • en JUILLET, demande avant le 12 pour un versement le 16

Attention, il ne faut pas confondre acompte et avance sur salaire. L’acompte est un simple versement anticipé par rapport au paiement habituel en fin de mois, vous n’avez rien à rembourser ensuite bien entendu.
En fin de mois, vous recevrez la seconde partie de votre salaire, à laquelle seront déduites les cotisations salariales du mois.
Pour faire votre demande d’acompte sur salaire, il vous suffit d’adresser un mail à votre supérieur hiérarchique avant la date limite.
Le modèle ci dessous aidera les moins littéraires d’entre vous 🙂

 »
Bonjour,
Par la présente, je vous remercie d’effectuer un acompte sur salaire pour le mois courant.
Soit un virement de [
XXX = la moitié de votre salaire] € le [JJ MMMMM = voir date ci dessus] 2010.
Merci de m’accuser bonne réception de cet email.
Avec mes remerciements anticipés.
Cordialement,

 »

Rien ne vous oblige bien entendu à demander un tel acompte, mais comme dit le proverbe « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras »…

Written by SA CGT Econocom